S’il y a bien un aliment sur terre qu’une partie des êtres humains et des animaux fabriquent par nature depuis la nuit des temps, c’est le lait.

Cette matière première est l’or blanc du secteur agricole et comme toute richesse naturelle, l’homme s’en est emparé pour l’exploiter, avec avidité, sans autre considération que sa valeur économique.

De fait, un certain nombre d’entre nous envisage d’autres possibles, avec la volonté de s’organiser et de faire autrement pour retrouver un sens commun à échelle humaine de cette ressource originelle. Cet engagement s’articule autour d’une culture paysanne avec des critères de durabilité, de respect de l’environnement et des êtres vivants, de produits alimentaires de qualité, inscrits dans le tissu local et social du territoire.

Le collectif d’affinage

C’est ainsi qu’Elsa Rignault, artiste de la rencontre a convoqué ce collectif d’affinage, rassemblant une dizaine de personnes : artistes associés, agriculteur, biochimiste, citoyennes. En partant de cette problématique liée à notre environnement et par le prisme du lait, chaque personne du collectif d’affinage a réalisé son fromage, avec l’idée d’ interroger son rapport à la nature et à notre mode de vie.
Une démarche singulière et culinaire, à partager sans concession !

   Narration numérique et audiovisuelle © cendresdelort.com
   Avec la complicité de Gaël Lemouton